Accueil

A paraître le 3 mars

9782849932902Tristan Blanchard
Je suis cycliste et je vous emmerde !
Ce livre est un petit guide destiné à l’usager du vélo pour le sensibiliser au bordel urbain dans lequel il s’est fourré.
Quel est ce monstre sanguinaire qui cherche à m’écraser contre le trottoir ? Quel est cet individu inconscient, surgissant de nulle part pour me barrer le passage ? Qui sont tous ces ­énergumènes qui me pourrissent la vie alors que je me rends tranquillement à mon travail sur mon vélo ? Des gens, tout ­simplement. Des citadins qui agissent comme à leur habitude, sans réfléchir et en mettant le bazar partout où ils passent. Car entre l’agressivité des automobilistes et l’inconscience des ­piétons, sans oublier la bêtise des autres cyclistes, le trajet ­quotidien à travers la capitale a vite fait de se changer en ­véritable parcours du combattant.
110 pages / 12 €

A paraître le 28 février

9782849932896Frédéric Valandré
Coulisses judiciaires
Les ordonnances de mise en accusation et les arrêts de renvoi devant la cour d’assises, documents un peu secs, administratifs, peuvent révéler bien des surprises quand on les regarde de plus près. On parle souvent, à tort ou à raison, des erreurs judiciaires, mais qui connaît les erreurs de justice (les coupables sanctionnés trop ou pas assez sévèrement, ou pour un motif qui n’est pas le bon) ? Que faut-il penser de la réforme du 10 août 2011 ­mettant en place la motivation des verdicts de cours d’assises ?
Cet ouvrage se veut une exploration des coulisses de l’institution judiciaire ; institution humaine donc imparfaite, et complexe.
C'est aussi l’occasion de revenir sur moult dossiers retentissants, les disparitions de Pierre Quémeneur et d’Agnès Le Roux, les affaires Dany Leprince et Yvan Colonna, etc.
Préface de Jean-Michel Lambert, magistrat honoraire. En annexe, les observations de deux avocats pénalistes, Me Gilles Antonowicz et Me Dominique Inschauspé.
124 pages / 12 €

Catalogue de la maison d'édition

Vous trouverez ci-dessous les titres du catalogue classés par collection et ordre alphabétique des auteurs, les 4e de couverture, le nombre de pages et le prix du livre imprimé (les livres numériques sont tous vendus 6,99 €).
En cliquant sur les titres en bleu, vous accédez à la page individuelle du livre où vous pouvez télécharger un extrait et payer par carte bancaire via Paypal.
Les collections, nom et prénom des auteurs sont de couleur :
-
rouge pour la collection Récit / Témoignage
-
marron pour la collection Roman policier
-
bleu pour la collection Roman
-
violet pour les collections Document et Biographie
-
vert pour la collection Edition

RECIT / TEMOIGNAGE
Patrice Arnould
Dystonies : nos corps en désaccord
Dystonie ? Oui, dystonie ! Tel fut le diagnostic qui nous fut un jour asséné dans un cabinet médical après de longs mois, voire de nombreuses années d’errance.
Cette maladie méconnue nous a tous frappés les uns après les autres : l’un ne pouvait plus tourner la tête, un autre ne parvenait plus à écrire, les paupières d’une troisième s’obstinaient à rester closes. Bref, nos muscles nous jouaient des tours et certaines parties de notre corps étaient affectées par des mouvements involontaires totalement incontrôlables.
La maladie nous a réunis et nous avons fait le constat que beaucoup de patients dystoniques se terrent dans leur coin à l’abri des regards condescendants d’autrui et dans l’attente de nouvelles avancées de la médecine. Dans la faible mesure de nos moyens, nous avons décidé d’agir : nous sommes neuf à avoir transcrit nos témoignages dans l’espoir que nos expériences pourront vous aider ainsi que votre entourage.
154 pages / 15 €

Clotilde Aubet
Un bac sous perfusion
Un matin d'octobre 2010, Clotilde se réveille avec une forte fièvre. Les semaines suivantes, les courbatures et la fatigue persistent. Elève de première au Lycée français de Vienne, la jeune fille voit son état de santé se dégrader, alors que les épreuves anticipées du bac approchent. Alternant séjours à l'hôpital et cours au lycée, Clotilde se bat contre le mal qui est en elle (la maladie ne sera diagnostiquée qu'au bout de deux ans), car elle a trois objectifs : passer son bac, l'obtenir et intégrer Sciences Po. Qui de la maladie ou de l'adolescente remportera la partie ?
136 pages / 13 €

Chantal Bauwens
Ecrivain à tout prix
Pour en finir avec le fantasme de l’auteur inconnu qui voit son manuscrit édité par une grande maison d'édition et devient riche et célèbre dans la foulée, voici l'authentique et humoristique parcours d'une auteure qui bat le pavé pour trouver un éditeur, se fait jeter, s'entête, persévère et découvre le monde impitoyable de l’édition. Celui des promesses non tenues, des abus divers, la loi du marché puis la parution du premier livre à compte d'auteur, le premier article, la première émission de radio, de télévision, la machine de la promo qui se met en route, la rentrée dans le circuit traditionnel, le premier salon du livre. Ouvrage après ouvrage, la même obstination, le même plaisir, la patience, les aventures, les expériences, les rencontres. Le poids de la réalité aussi : enthousiasme, espoirs, échecs, illusions et réussites. L'envers du miroir, le combat personnel quand, tel un spermatozoïde, un apprenti écrivain doit battre 9999 autres auteurs à la course à l'édition avant de signer son premier contrat, découvrir son ouvrage dans les librairies, la promo, les médias et tout cela pour la gloire (pas nécessairement la fortune), le bonheur infini d'avoir réalisé son rêve d'enfance grâce à la persévérance.
236 pages / 18 €


Sophie Belhay
La société vue de ma fenêtre
A travers son témoignage, l’auteure, aveugle de naissance et maman de deux jeunes enfants, tente, avec sérieux et humour, de faire changer le regard de la société sur ce handicap encore trop mal connu. En emmenant les lecteurs visiter son quotidien, elle aimerait que l’on cesse de surhandicaper les aveugles et que l’on tienne compte de l’impact des paroles ou actes souvent disproportionnés et inappropriés qu’ils subissent.
Son seul souhait est de permettre à tout le monde de mieux vivre ensemble, dans la considération de l’autre et le respect de chacun.
Plongés dans une multitude de situations réellement vécues, les lecteurs pourront entrevoir son point de vue personnel et ainsi mieux appréhender les rapports entre voyants et non-voyants.
116 pages / 12 €

Eric Belile
Le petit Beur nantais
Le petit Beur nantais, c'est moi, Samy, huit ans, dernier d'une famille algérienne de cinq enfants. Je suis en septième avec la mère Pécot chez les chers frères de l'école Saint Pierre à Nantes, et je détiens le record de la marque la plus haute aux pissotières. Je suis arrivé avec toute la smala il y a six ans en 1962. J'habite rue Thiers au cinquième étage, sous les toits, dans une pièce de douze mètres carrés avec maman et mes quatre frères et sœurs, juste en face de la mairie à côté de chez les bonnes sœurs. Entre ma famille, mes nombreux cousins, mes copains Bouboule et Debury, mes journées sont bien remplies de rigolades, mais aussi d'émotion. Mon plat préféré est le couscous et mon sport favori, c'est les billes. Et puis, un jour, une dame française, madame Bourdet, décide de faire de moi un avocat ou un docteur ! Tout s'enchaîne : les devoirs du soir, les cours de judo, les grands restaurants, La Baule et même le savoir-vivre, sauf que...
274 pages / 18 €

Didier Bouin
Un prof de l'intérieur
Quels diplômes sont nécessaires pour devenir enseignant ? Comment se passent la formation, l’année de professeur stagiaire, la titularisation, les affectations, les mutations ? Comment s’organise le travail de l’enseignant ? Quelles sont les relations entre les acteurs du système éducatif ? Quels sont les salaires et les avantages du métier, l’avancement, les opportunités de carrière ? Quels sont les risques professionnels encourus par l’enseignant (juridiques, problèmes de santé) ? L’orientation des élèves présente-t-elle des dysfonctionnements ?
Voici quelques-unes des questions auxquelles répond Didier Bouin, professeur de collège. Après plusieurs années dans l’industrie, il a choisi de changer de voie et d’entrer dans l’Education nationale. Il compare ces deux mondes et présente le métier de professeur, les modalités d’accès à cette profession, les missions et ses difficultés. Cet ouvrage s’adresse aux acteurs du système éducatif, aux futurs enseignants, comme aux non-enseignants, dont les parents d’élèves.
L’Education nationale de l’intérieur.
190 pages / 18 €

Albert Bueno
Je veux parler au directeur !
Ce n'est pas un métier, que dis-je, ce sont mille métiers dans un. Il faut savoir tout faire et cela dans une journée, jongler d'une casquette à l'autre. « Directocop » peut être à la fois animateur, architecte, chef des travaux, assistant social, conseiller conjugal (oui, oui ! cela m'est arrivé), comptable, concierge, enquêteur, factotum, gendarme, vigile, garde du corps, infirmier, psychologue, plombier, électricien, secrétaire, standardiste, agent d'entretien, dépanneur de photocopieur, photographe, dépanneur informatique, déménageur, coursier, gestionnaire de stock, diplomate, barman, chef de rang, juriste, ingénieur du son, pharmacien, agent de voyage et… enseignant !
Qui peut soupçonner ce qui se passe derrière les murs de l'école ? Qui peut imaginer le vécu ordinaire et parfois extraordinaire de cette petite entreprise ? Des rires, des larmes, de la colère et de l'émotion rythment le quotidien d'une école primaire. Albert Bueno Pomareta nous livre avec tendresse, humour et humanisme ce métier qui l'habite, le fait bouillir et le fait vibrer.
200 pages / 15 €

Anne Campiche
J'apprends la vie, papa !
Theo, huit ans, n’a plus revu son père depuis l’âge de trois mois. Il se construit sans lui, au côté d’une mère qui galère.
Les migrants enjambent les frontières. En Europe, on vit, on aime. La crise, les attentats en toile de fond.
Un portrait tendre, sans concession, des pères là ou pas là, des papas différents. La vie des femmes, des mères d’hier et d’aujourd’hui. Leur combat !
Paroles d’une mamie, la mamie de Theo. Une femme témoin d’un monde qu’elle ne reconnaît plus.
134 pages / 13 €

Joëlle Carbonnier-Oudard
J'ai la mémoire qui flanche
Malgré les progrès de la science, il n’existe pas de traitement pour guérir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
Le papa de Joëlle Carbonnier-Oudard a eu cette maladie invalidante. Dans ce livre, elle retrace son histoire, les premiers troubles de la mémoire, le diagnostic, les exercices avec une orthophoniste pour stimuler son cerveau, la mise sous curatelle renforcée, les fugues, la pose d’un bracelet électronique et les différents stades de la maladie. Elle espère qu’au travers de ce livre, les familles et les aidants confrontés à ce grave problème de dégénérescence du cerveau de l’un de leurs proches réussiront à mieux appréhender ce fléau. Elle a tenu à écrire ce livre-témoignage pour lui rendre hommage, avec un peu de légèreté, pour caractériser le tempérament « pince-sans-rire » de son père.
88 pages / 10 €

Marie K.
Infertilité, éprouvettes et cie
« J’ai 32 ans, toutes mes dents et toujours pas d’enfant. De visites chez des docteurs plus ou moins compétents en courbes de température, d’examens ubuesques et d’inséminations en fécondations in vitro, voilà déjà 6 ans que je mène mon combat contre l’infertilité. » En juillet 2011, un blog apparaît sur la toile juste après l’échec de la 1ère FIV de l’auteur. Un blog sur l’infertilité et le combat que mènent celles qui veulent avoir un enfant sans y parvenir. Une vision sincère et drôle de cette douloureuse attente... Un blog rose comme un bonbon pour offrir un peu de douceur au milieu de tous ces protocoles et de toutes ces déceptions… En octobre, après plus de 30 000 visites sur le blog et près d’un millier de commentaires des lectrices de cette petite communauté d’infertiles, une maison d’édition propose de transformer le blog en livre en publiant les posts sous forme de chapitres. C’est parti pour l’aventure, lançons les rotatives ! « Un jour, nous serons des mamans heureuses ! »
228 pages / 18 €

Jamel Khermimoun
L'identité heureuse
Au nom de la laïcité, de la liberté et du droit des femmes, on incrimine ouvertement l'islam dans ses fondements. Cet ouvrage a pour ambition de déconstruire cette vision subjective et réductrice en abordant des questions telles que la place de l’islam dans la laïcité, le statut de la femme, la violence ou la morale.
L'islam serait par nature archaïque et expansif. L'instrumentalisation de la peur du communautarisme, de l'islam, dans le discours politique et médiatique, démagogique à plusieurs égards, attise les tensions et conditionne pour une bonne part l'opinion. Les politiques et les médias, qui ont une part de responsabilité dans l’installation d’un climat de suspicion à l’égard des citoyens musulmans, présentent l'islam comme un danger pour la République. Cette situation engendre rejet et violences.
Les Français de confession musulmane sont confrontés à plusieurs enjeux : définir leur identité et ce à quoi ils aspirent dans un monde en perpétuelle mutation, déconstruire les stéréotypes, relever, en tant que citoyens appartenant à un corps, les défis auxquels notre société doit faire face.
La question d'identité est étroitement liée aux convictions, à la foi, mais aussi à la culture qui fonde les individus et les nations. Identité de foi et identité culturelle sont à définir clairement pour que l'identité collective de la nation puisse être pensée et vécue comme le socle d'un projet de société alternatif, tourné vers l’avenir, qui incarne véritablement les valeurs républicaines.
166 pages / 15 €

Véronique Laplane
Absente pour cause d'épilepsie
L’épilepsie, deuxième maladie neurologique après la migraine, concerne 500 000 personnes en France. Cette affection perturbe inéluctablement la vie quotidienne, familiale, sociale et professionnelle des malades.
Les crises et leur retentissement dans tous les domaines de la vie, les traitements médicamenteux, les idées reçues, la solitude ont fait le quotidien de Véronique Laplane pendant 17 ans.
Cette maman de trois enfants a pourtant tenté de vivre normalement, en dépit de la forme sévère de l’épilepsie qui l’affecte. A partir de mots simples, elle relate son combat contre la maladie à travers un témoignage poignant dont le dénouement est plus qu’encourageant.
Un véritable plaidoyer en faveur de la médecine.
132 pages / 13 €

Benoit Morisset
Thibaud, jeune autiste, charmeur d'un autre monde
Benoit Morisset est le papa de Thibaud, jeune autiste de 20 ans. Il décrit dans ce récit la vie de son fils, depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui. Moments d’angoisse et de souffrance, mais aussi beaucoup de situations cocasses, des moments de rire et d’espoir.
L'autisme est un trouble grave qui affecte les interactions sociales, la communication et le comportement. Ces troubles peuvent se manifester différemment selon les personnes qui en sont atteintes. Thibaud est un autiste parmi beaucoup d’autres avec ses particularités propres.
Sa non-conscience du danger a entraîné plusieurs fugues, obligeant sa famille à sécuriser la maison et à être toujours vigilante. Sa sensibilité à la douleur a pu rendre très compliqué une simple coupe de cheveux et a pu mettre en évidence des défaillances énormes en termes d’accès aux soins pour les personnes autistes. Ses rituels obsessionnels ont réservé de nombreuses surprises, sur la voiture familiale, décorée au feutre aux couleurs de Darty, ou sur tous les produits d’entretien qu’il a discrètement réétiquetés aux noms de ses marques préférées. A l'école, le charmeur d'un autre monde a séduit enfants, instituteurs et institutrices, même s'il ne pouvait pas suivre le cursus de ses petits camarades, ni communiquer avec eux. Grâce aux structures qui l’ont accueilli et aux prises en charge dont il a pu bénéficier, il a progressé et ouvert des portes entre son monde et le nôtre même si Thibaud a appris à lire, écrire et utiliser son ordinateur d’une manière surprenante. Et comment ne pas tomber sous son charme quand il imite Julien Lepers en train d’animer Questions pour un champion !
228 pages / 18 €

Jocelyne Paderi (2 titres)
A la douleur du jour
Ce livre est l’un des premiers témoignages francophones sur la douleur chronique. Le Dr Violon et le Professeur Queneau (de l’Académie nationale de médecine) signent respectivement la préface et la postface de l’ouvrage.
Les personnes souffrant du même mal peuvent se retrouver dans ce récit et y puiser la force de continuer à lutter. Pour les professionnels de la santé, ce livre peut être un indicateur de la douleur ressentie par les patients. Par extension, toute personne souffrant d’une maladie ou d’un handicap peut se retrouver dans cet ouvrage. Enfin, le livre peut aider à renseigner les personnes mal informées sur la douleur chronique et à la comprendre. Cela est vrai pour tous ceux dont un proche se trouve dans une situation similaire à celle de l’auteur.
236 pages / 20 €

Auxiliaire de vie et handicap (co-écrit avec Jean-Marc Brien et Cathy Fouilleul)
Souffrant d’une maladie orpheline à sa naissance, Jean-Marc Brien connaît les opérations, les soins et les centres pour handicapés, ainsi que les remarques acerbes de bien-portants et la lourdeur de l’administration.
Soutenu par sa famille et ses proches, Jean-Marc décide de vivre de la manière la plus autonome qui soit, aidé par ses auxiliaires de vie, six personnes qui se relaient auprès de lui 24h/24.
Cathy Fouilleul est l’une de ces auxiliaires, une « fée » apportant ses compétences et sa bonne humeur à son employeur.
Car même s’il est handicapé, le malade est un employeur, et l’auxiliaire de vie, un(e) employé(e). Leurs relations sont fixées par un contrat de travail et une rémunération.
Membre et administrateur de la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs de Normandie), Jean-Marc Brien s’est toujours investi pour trouver des solutions pour les personnes handicapées, mais également pour améliorer le sort des auxiliaires de vie.
Dans cet ouvrage, Jean-Marc et Cathy, ainsi que d’autres auxiliaires de vie, aidés par Jocelyne Paderi, racontent leur quotidien : comment se passe une journée type ? Comment faire la toilette à une personne handicapée ? Quelle formation faut-il suivre pour devenir auxiliaire de vie ? Quelle est la rémunération ? Comment accompagner une personne à mobilité réduite dans toutes ses activités, comme les loisirs ? Comment recruter une auxiliaire de vie ?
128 pages / 12 €

François Pavé
Un taxi pour Shanghai
C’est une véritable invitation en Chine que propose François Pavé dans son journal. À travers l’aventure de sa famille à Shanghai, il nous fait découvrir le quotidien des Chinois ainsi que de la communauté française expatriée et nous fait partager son goût pour l’ailleurs avec enthousiasme, humour et poésie.  
228 pages / 18 €

Jean-Marc Seiget
Comment peut-on être breton et musulman ?
L’auteur est indigné de voir les langues de Bretagne (breton et gallo), comme les autres langues de France, décliner gravement de façon quasi programmée.
L’islam s’est fondé sur une éthique humaniste de la diversité et de la libération. Le Coran clame que la diversité linguistique est une richesse pour l’humanité. Certes, l’islam s’est transformé sous l’action de forces réactionnaires au cours de son histoire. Mais depuis plus d’un siècle, un formidable mouvement de réforme, bien souvent occulté, renoue avec l’esprit du Coran. Ce mouvement apporte une dimension spirituelle aux luttes progressistes pour la libération de l’Homme dans différents domaines. Cette discrimination est sociale, raciale, ethnique, linguistique, de genre, d’orientation sexuelle, etc.
Voici les traductions en gallo et en français de la question posée en breton à la jeune femme de la couverture : « Tu n’n és-ti seùre ? Mézei o le Corân, le berzonet e le gallo vont s’erchomë ? » / « Tu en es sûre ? Avec le Coran, le breton et le gallo vont être sauvés ? »
La réponse est : « Non, le Coran ne va pas sauver le breton ni le gallo, mais il va pouvoir donner une dimension spirituelle intégrée aux luttes pour les langues minoritaires. Pour qu’ils soient sauvés, il va falloir lutter. Et ça aussi c’est dans le Coran. »
250 pages / 18 €

Jean-Pierre Serrié
J'ai toujours vu un coin de ciel bleu
Dynamique, jeune, sportif, tout l’avenir devant lui, cet homme est frappé par un mal étrange, une ombre ne le lâche plus. De quoi s’agit-il ? Comment cet épicurien va-t-il s’en sortir ?
L’auteur raconte la bascule d’une vie, comment un intrus s’invite et l’oblige à revoir différemment le cours des choses. Il lui faut s’adapter à la situation nouvelle, l’accepter. Au fil de ses recherches et de ses expérimentations, on est embarqué dans son combat pour rester lui-même et vivre, surtout vivre.
Un témoignage vivifiant.
À l’image de la vie, le récit mêle les sphères professionnelles, sociales et familiales sans se focaliser sur le champ médical, même s’il en est le fil conducteur.
110 pages / 12 €

Alexandre Sizaret-Pageault
Faux sang blanc
Maxime a 27 ans quand les médecins lui diagnostiquent une leucémie. Aidé de ses proches et de sa famille, le jeune homme se bat contre la maladie, alternant séjours à l’hôpital, soins à domicile et chimiothérapie.
Son frère Alexandre a tenu un journal au jour le jour, relatant les bons moments (rémission) comme les mauvais (dégradation de la santé de Maxime, les erreurs médicales).
Par ce livre, l’auteur souhaite promouvoir le don de moelle osseuse.
94 pages / 10 €


ROMAN POLICIER
Joseph Alessi
Rennes connection
Avec ses milliers d’étudiants, Rennes attire de nombreux trafiquants de drogue. Que les dealers soient issus d’un quartier  rennais ou du crime organisé français et international, ils ne reculent devant rien pour étendre leur territoire et éliminer les concurrents.
Les hommes de la brigade des stups leur livrent une guerre sans merci. Et ils ont fort à faire avec les voyous rennais, nantais, parisiens et albanais.
De Rennes à Nantes, en passant par Marseille, les cadavres tombent et la police compte les points.
De son côté, Jacques Bodin, le maire de Rennes, doit composer avec une opposition visible et invisible, qui fait tout pour saboter son mandat.
428 pages / 20 €

Catherine Denninger
Signé, Vulcain !
Dans la nuit du 1er au 2 juillet 1810, un incendie embrase la salle de bal dans les jardins de l’ambassade d’Autriche à Paris. Une fête était donnée en l’honneur du mariage de Napoléon et de Marie-Louise. En rentrant du théâtre, le Dr de Kermadec se porte au secours des sinistrés mais, au petit matin, en rentrant chez lui, il découvre un message anonyme dans l’une de ses poches, révélant les origines adoptives de sa fille, des informations qu’il gardait secrètes. Le commissaire Antoine Maupré étant un ami, il sollicite son aide.
Dans le même temps, les employés chargés de nettoyer les stigmates de l’incendie découvrent un cadavre derrière les bosquets. L’homme d’allure vulgaire porte une plaie au milieu du thorax. Ménardeau, la victime, était une canaille bien connue de la police ; il appartenait à une bande de fossoyeurs qui sévissait déjà dans la capitale avant la Révolution.
Un meurtre de trop dans ce contexte désastreux. Napoléon est furieux de ce manquement à sa sécurité et à celle de ses invités. Le ministre de l’Intérieur Montalivet confie l’enquête à Maupré. Ce dernier mène de front son travail quotidien et ses deux enquêtes, quand il s’aperçoit d’éléments communs aux deux affaires.
292 pages / 20 €

Christian Drillaud (2 titres)
Rien ne sera plus comme avant
Le 7 avril, Michel Coudret quitte son domicile pour se rendre à son travail... et ne donne plus signe de vie. Que ce soit ses proches ou son entreprise, personne n’a de nouvelles du père de famille.
Aucune enquête n’ayant été ouverte par la gendarmerie, le détective privé Simon Segré est engagé pour retrouver la trace de Michel Coudret. Syndicaliste convaincu, ce dernier menait la fronde contre le plan de compétitivité de son entreprise, la société Teknimodul. Ce qui lui valait des ennemis au sein de la direction mais également parmi les ouvriers.
174 pages / 15 €

Tombent les masques
En se rendant à Beaumont sur Maine pour saluer son ami Antoine Jouvence, président du jury d’un salon du livre consacré au polar, le détective privé Simon Segré apprend que son camarade est parti la veille. Piégeant l’organisateur, Simon finit par lui faire avouer la vérité : Antoine a été enlevé et celui-ci ne sera libéré que si le détective accepte les conditions du ravisseur.
Pour sauver son ami, Simon obtempère et mène l’enquête dans une maison de retraite, afin de découvrir si Alice Sandier est bien morte d’une insuffisance respiratoire ou si elle a été assassinée.
172 pages / 15 €

Bernard Méhaut (3 titres)
Embruns toxiques
La photographe parisienne Philippine de Lauzach est assassinée à Vannes dans le hammam de son hôtel. Professionnelle réputée et sans histoire, elle tenait une galerie de renom. Chargés des investigations, le commissaire Muller et son équipe s'expatrient à Paris où ils vont devoir composer avec les réticences de leurs collègues de la capitale. Convaincus que Philippine a été l’objet d’un contrat exécuté par un professionnel, les policiers passent la vie de la victime au crible et échafaudent plusieurs hypothèses : blanchiment, trafic d'œuvres d'art, malversations de laboratoires pharmaceutiques... Les méandres de cette enquête conduiront aussi le lecteur sur l'île de Jersey, dans le Finistère et ses enclos paroissiaux.
252 pages / 18 €

Fatale thalasso
Carnac. La mer, ses plages, ses touristes et sa thalasso. Oui, mais…
Mauvais temps pour le Carnac Thalasso & Spa Resort qui se serait bien passé d’un corps sans vie découvert près de l’île aux Oiseaux, l’une des promenades favorites des résidents. En lieu et place du bien-être et de la détente, c’est le repos éternel que ce jeune client sans histoire, passionné de vol à voile, a trouvé d’une façon quelque peu brutale près des anciennes salines. Un destin fatal pour cet homme, par ailleurs créateur d’un site de jeux en ligne et du « Golden Frog Trophee », le trophée de la Grenouille d’or, un prix convoité dans le monde entier.
Une fois de plus, la victime a eu le mauvais goût de mourir sur la zone d’intervention du commissaire Orlando Muller et de son équipe, un groupe pour le moins hétéroclite. Jo, le vieux flic casanier ; Fred, le fossoyeur des cœurs ; Anne-Claire, une geek au langage plus qu’imagé et Éric, homme à tout faire providentiel.
Alors que l’équipe enquête sur le premier crime, un autre meurtre a lieu en plein cœur de la thalasso. Un corps retrouvé dans un bassin. Et une grenouille. L’assassinat de trop dont l’établissement se serait bien passé. La hiérarchie et les personnes influentes de Carnac mettent la pression sur les enquêteurs. Or, les indices sont aussi peu porteurs d’espoir que ceux réunis lors du précédent meurtre. Et pendant l’enquête, les grenouilles continuent de se manifester…
284 pages / 18 €

Sauvage était la côte
Saint-Pierre Quiberon terminus ? Sans aucun doute, pour le vieux professeur Paul Klein, assassiné dans ce petit village tranquille, niché à quelques encablures de la côte sauvage.
Quelle vengeance implacable vient faire voler en éclats la sérénité de la bourgade et raviver les fantômes du passé ? En tout cas, personne ne semble vouloir les affronter de nouveau. Car si le mur de l'Atlantique n'est plus que vestiges délabrés, certaines mémoires, elles, sont intactes.
Le commissaire Orlando Muller, de la brigade de Vannes, n'a que peu d'indices pour élucider la mort de ce vieil homme apparemment sans histoire : un plan du bourg surligné et un ticket d'entrée du musée d'Orsay. Il sera aidé, tant bien que mal, par son équipe hétéroclite : un séducteur trompé, une geek au langage fleuri et un vieux rat de bureau plus taillé pour garder le fort que pour traquer les criminels en eaux vives.
Malgré le manque cruel de preuves et des témoins taiseux, sa persévérance le conduira à nouer avec ses collègues allemands des relations d'un genre inattendu.
346 pages / 20 €

Docteur Watson
Le Quatrième Reich
Pour rendre service à son patron, le policier Jacky Kerlan enquête sur une association afin de vérifier qu'elle ne dissimule pas une secte. En apparence, elle est inoffensive. Mais en réalité, elle sert de couverture à des terroristes d'extrême droite qui vont réussir à prendre le pouvoir en France grâce à leur parfaite connaissance de la Constitution de la Ve République.
Une fois à la tête de l'Etat, les terroristes mettent en place leur politique du mal avec une seule idée en tête : étendre le IVe Reich au reste de la planète.
Des agents de la DGSE et des francs-maçons s'unissent pour combattre la tyrannie sanguinaire du chancelier avant qu'il ne soit trop tard.
384 pages / 20 €

Sandra Noël
Serial Kloster
Dans un couvent de sœurs franciscaines en Bavière, Sœur Annette découvre le corps démembré du père Schmidt dans le monte-charge. Lorsque la jeune novice Benedikta est à son tour retrouvée inanimée dans sa chambre, l’évêque du Vatican décide d’envoyer son agent Helmut Falk pour mener l’enquête en toute discrétion. Le FPI (faux prêtre infiltré) va découvrir plusieurs crimes odieux qui ont un lien étrange. En effet, les victimes ont été amputées de leurs pieds. Les lettres tatouées sur leurs bustes seraient-elles la clef de l’énigme ?
162 pages / 15 €

Jean-Louis Nogaro
Niglo
Casse spectaculaire à Saint-Étienne : trois hommes s'attaquent à un distributeur de billets, repartent avec le magot et tuent un motard. Poursuivi par la police, le véhicule des braqueurs essuie des coups de feu qui blessent l'un des malfrats. Le porteur du sac contenant l'argent prend la poudre d'escampette de son côté, tout comme le chauffeur. Quant au troisième comparse, il est abandonné dans la Dauphine en feu.

Trois ans plus tard, les esprits s'échauffent à Latourbière-sous-Pilat quand la municipalité ouvre une aire d'accueil pour les gens du voyage. Quand les premières caravanes arrivent, un comité d'accueil hostile les attend. Quelques heures plus tard, l'un des Gitans est retrouvé mort dans un fossé. Les soupçons se portent aussitôt sur les membres de cette « milice » et la gendarmerie arrête rapidement un suspect. Pour les journalistes du Vilain canard, la feuille de chou locale, c'est une affaire qui change de l'ordinaire et une occasion à saisir pour multiplier les ventes. Sauf qu'en enquêtant, l'équipe se rend compte que la gendarmerie a peut-être fait fausse route et n'a pas appréhendé le bon coupable. En se lançant à la recherche de ce dernier, les journalistes mettent le nez là où il ne faut pas.
190 pages / 18 €

Laurent Pocry (6 titres)
Ca r'commence !
Quel rapport y a-t-il entre la mort de deux accompagnateurs en moyenne montagne en Chartreuse et dans le Vercors, et un jeune alpiniste, mort au Maroc dans le massif du Toubkal ? Qui est cette femme qui semble en vouloir à tous les montagnards ?
Les héros de Ça va m’occuper ! sont de retour. Christian, l’accompagnateur en moyenne montagne, sa copine Rachel, Gérard, le gendarme retraité, et Claire Dumax, la lieutenant de police la plus désagréable au monde, sont sur les dents.
346 pages / 20 €

Carrousel alsacien
Les bras de Dieu ordonnent à l’Etat français de libérer avant demain matin
10 heures, la valeureuse combattante de notre cause Souad Barouïf. Si notre demande n’est pas satisfaite, la mort de nombreux mécréants incombera au gouvernement de ce pays. Elle quittera son lieu de détention à bord d’un véhicule, à destination de l’aérodrome de Colmar, où un Falcon 50 et son pilote seront prêts à décoller. La destination finale parviendra à celui-ci lorsqu’il aura pris l’air. Toute tentative visant à faire échouer notre revendication sera immédiatement sanctionnée.
Les bras de Dieu.

Lorsque le journal régional Les dernières nouvelles d’Alsace reçoit cette lettre du groupe terroriste dirigé par Brahim Chotaf, les autorités françaises prennent la menace très au sérieux.
Traqués par la DNAT, la DCRI et la police strasbourgeoise, Chotaf et ses complices préparent leurs attentats contre plusieurs cibles, dont le parc d’attractions Europa Park, le musée d’art moderne de Strasbourg et la centrale nucléaire de Fessenheim.
De son côté, le journal Les dernières nouvelles d’Alsace, destinataire des messages des bras de Dieu, se trouve face à un dilemme : faut-il informer la population au risque de créer la panique ou garder le silence ?
312 pages / 18 €

Ca va m'occuper !
François et Christian sont pisteurs secouristes dans la région de Grenoble, où les montagnes de Chamrousse n'ont plus de secrets pour eux. Aussi, lorsqu'ils trouvent un corps inanimé sur un télésiège, ils n'hésitent pas. Ne sachant pas encore que cette macabre découverte les mènera sur la piste d'un mystérieux trafic qui mettra leur vie et celle de leurs proches en grand danger.
344 pages / 20 €

L'ange pleureur fait son cirque
En réalisant un reportage photographique dans la cathédrale d'Amiens, Déborah Varlet surprend des voleurs qui veulent dérober la statue de l'ange pleureur. Malgré ses talents de karatéka, la jeune femme n'a pas le dernier mot face aux voyous qui la laissent blessée et inconsciente. Bien décidée à retrouver l'ange pleureur et ses agresseurs, Déborah mène son enquête avec l'aide de Franck, le bedeau de la cathédrale. Cette aventure va les conduire dans le milieu du cirque, dans la baie de Somme et au parc archéologique de Samara.
214 pages / 18 €

La valse des cadavres
1753. Le chevalier Enguerrand est tué par des soldats à la solde de l’évêque de Grenoble. Son corps et celui d’un de ses assaillants sont enfermés dans un passage souterrain situé sous la forteresse de Barraux.
1958. Des ouvriers sondent le sol et trouvent l’entrée du souterrain. En inspectant le tunnel, le maire et les ouvriers découvrent les restes d’Enguerrand et du militaire. Avant d’ébruiter la nouvelle, le premier magistrat de la commune décide de faire appel à un archéologue et son équipe pour explorer la galerie et qui sait, découvrir un trésor.
En fait de trésor, le professeur Leu et ses collaborateurs tombent sur un nouveau corps : celui d’un enfant disparu depuis 15 ans.
342 pages / 20 €

Pour la peau d'un chamois
Julien, un chasseur alpin du 13e BCA de Chambéry, est ­victime d’une tentative de meurtre en surprenant un braconnier dans le massif des Bauges. Il ne se souvient de rien en se ­réveillant de son coma.
Au même moment, Ingrid, une journaliste parisienne détestant la montagne, est envoyée dans les Alpes par sa direction pour effectuer un reportage. Au cours de son enquête, elle ­comprend au nombre d’animaux abattus qu’un réseau de ­braconniers est constitué.
Elle fait la connaissance de Julien qui voit l’arrivée de cette Parisienne d’un mauvais œil. Malgré tout, une alliance se constitue et ils enquêtent ensemble. Ils s’aperçoivent que le braconnier est très bien organisé et que les chamois ne sont pas ses seules victimes.
220 pages / 18 €

Rémi Talbi (6 titres)
Agriate
Lorsque Nathalie accoste en Corse en ce début d'automne, elle ne se doute pas que vient de débuter une série de meurtres qui vont défrayer la chronique…
Sous le soleil écrasant du désert des Agriates, un tueur en série a commencé à sévir. La belle navigatrice aura-t-elle le malheur de croiser son chemin ?
204 pages / 18 €

Corsica djihad
Une cellule djihadiste terroriste implantée en Corse ? Une utopie ? Pas si sûr… L’émir Ayman Moussab, représentant de l’Etat islamique pour le sud-est de la France, est chargé par son organisation de créer des cellules afin de perpétrer des attentats. La Corse est choisie pour cible.
144 pages / 13 €

Meurtre à L'Ile Rousse
Le meurtre d'un bridgeur en plein festival, voilà qui fait désordre dans l'une des îles les plus belles et les plus touristiques du monde...
Chargé de l'enquête, le commissaire Mosconi, sur le point d'être muté sur le continent, va découvrir un univers qu'il n'imaginait même pas : celui des joueurs de bridge.
Dans le huis clos de l'hôtel Santa Clara, il va trouver des alliés pour le conduire à la vérité, à moins que ce soit pour l'envoyer délibérément sur une fausse piste...
190 pages / 17 €

Piège mortel à L'Ile Rousse
En pleine saison estivale, plusieurs adeptes du naturisme sont retrouvés assassinés.
Certain de son impunité, le meurtrier n’hésite pas à écrire à Carole Landois, adjudant-chef commandant la brigade de gendarmerie de L’île Rousse, afin de la prévenir de ses forfaits.
Un jeu du chat et de la souris s’engage entre le tueur en série et les gendarmes.
198 pages / 18 €

Psy
Souffrant de cauchemars, Jean-François Salducci prend ­rendez-vous avec une psychiatre de L’Île Rousse, Karine Berger.
Lors de la première consultation, le patient lui explique que dans ses cauchemars, il agresse des femmes, les torture et les tue.
Quelques jours plus tard, Karine Berger découvre dans la presse qu’un crime commis ressemble à l’un des cauchemars de Jean-François Salducci.
Deux nouveaux crimes identiques aux cauchemars sont ­perpétrés, mettant la gendarmerie de L’Île Rousse sur les dents.
Le Dr Berger a du mal à poser un diagnostic sur la pathologie de son patient, alors que le temps presse. Salducci est-il un meurtrier, un malade ou un médium ?
114 pages / 12 €

Un Tour en Corse
À l’occasion du centenaire du Tour de France, le comité d’organisation décide de faire partir la plus grande course cycliste au monde de Corse, seul département à n’avoir encore jamais accueilli la Grande Boucle.
Alors que les équipes viennent préparer et repérer les étapes corses, des meurtres sont commis à L’île Rousse et dans la région de Nice.
Abonné à Corse-Matin, le commissaire Mosconi, qui dirige l’enquête à Nice, prend connaissance de l’homicide en Corse et y voit des similitudes avec son affaire. Persuadé que le tueur de L’île Rousse et celui de la Côte d’Azur ne font qu’un, il contacte le major Carole Landois, chargée de l’enquête en Corse, afin d’unir leurs efforts.
118 pages / 12 €


ROMAN
Jean-Marc Aithamon
Les longs chemins
En 1917, les combats sont très meurtriers au Chemin des Dames. Ne voulant plus être de la chair à canon, deux soldats préparent leur désertion. Louis Fromveur et son ami Gustave attendent une attaque pour se faire la belle. Quand celle-ci a lieu, Louis profite des combats pour tirer une balle dans la tête de son officier, Arsène Duvaucelle, afin de lui voler ses emprunts, destinés à financer leur cavale.
La tentative de désertion échoue : Gustave est tué par un obus et Louis est blessé à la jambe. Ce qu’il ignore, c’est que la balle n’a pas tué le lieutenant et qu’elle est toujours dans son crâne.

Nuit de la Saint-Sylvestre 1934. Tout sourit à Louis : il a une femme, une fille et mène une vie confortable. Pour le réveillon, sa femme a invité un blessé de guerre qui souffre d’amnésie : Arsène Duvaucelle. Cette amnésie est-elle feinte ou réelle ? C’est ce que va tenter de déterminer Louis, alors que le fascisme s’installe en Europe.
314 pages / 20 €

Emilie Arfée
Ce qui compte, c'est tout le reste
« Ce qui compte, c’est tout le reste. Ce qui compte, c’est tout le reste. Ce qui compte, c’est tout le reste », c’est ce que se répète Rose durant sa chute. Ne dit-on pas communément « tomber amoureux » ? L’amour, ça lui est arrivé à la manière d’une maladie. Rose Autret est folle d’Adrian Di Magliana. Elle préfèrerait ne jamais l’avoir rencontré. Un type qui aime les jeux d’échecs et Napoléon, ça ne présageait rien de bon.
Dans une Rome brinquebalante qui ne lui appartient plus, elle voudrait l’oublier. Pas facile quand chaque angle de rue décolorée rappelle amèrement le souvenir du bonheur. Qu’à cela ne tienne, elle troquera l’Italie pour le Mexique et les Seychelles. Des pays où le ciel est toujours bleu, on doit y vivre heureux. C’est sans compter le cafard clandestin qu’elle emporte dans ses cinquante-quatre kilos de bagages. Débute alors un chassé-croisé tumultueux. Un duel amoureux où l’on finit toujours coupé en deux. Mais ce qui compte, c’est tout le reste. Ce qu’on en retiendra. Les sourires croisés en chemin, l’élégie rassurante des trains, le bougainvillier passé et la lune en quartier : la vie rattrapée, sauvée de justesse par les mots. Le grimoire des jours heureux.
200 pages / 18 €

Madeleine Arnold-Tétard (8 titres)
Là-bas dans le Soissonnais
On a beaucoup écrit sur la guerre 1914-1918 depuis plus de soixante ans. De très nombreux auteur(e)s ont analysé avec force détails, les causes et conséquences de ce premier grand conflit mondial ayant bouleversé les structures politiques de l’Europe et révélé la puissance économique des USA.
Là-bas dans le Soissonnais n’est pas un énième ouvrage de vulgarisation sur cette guerre, mais le témoignage poignant d’un homme ayant vécu, jour après jour, dans sa chair et dans son sang, ces batailles incessantes, ces horreurs qu’il décrit dans ces souvenirs de guerre avec beaucoup d’acuité, essayant toujours de dominer ses propos.
L’auteure a rajouté quelques impressions, quelques états d’âme qu’elle sentait retenus dans ces écrits. Cette histoire est édifiante pour suivre la fameuse bataille de la Somme et plus particulièrement la bataille de Crouy sur les flancs de l’éperon 132 où Marcel Champion a passé une grande partie de « sa » guerre.
72 pages / 10 €

La dame de Ballore
Chloé naît dans le royaume de France à la fin du règne de Louis XV. D’origine modeste, – c’est ce qu’on lui a toujours laissé croire –, elle s’élève dans la hiérarchie sociale grâce à un mariage insensé avec le duc de Valbreuse avant la Révolution. Ce mariage conclu à l’insu de tous, au grand dam de leur entourage et de la bonne société de l’époque, se termine pourtant brutalement alors que la Nation entre de plain-pied dans le marasme de la Terreur en cette année 1793, Fouquier-Tinville ayant juré de se venger de tous les nobles de l’Ancien Régime. Chloé doit donc se défendre contre cette chasse terrifiante, dont elle réchappe par miracle.
Chloé se remarie, dans ce monde en continuelle mutation qu’est l’Empire. Et puis le manoir de Ballore lui est offert, où elle trouve son destin au centre d’un domaine viticole, en pleine Bourgogne. Là, de multiples aventures l’attendent.
C’est à une course folle vers le bonheur, dans une France bouleversée par les guerres napoléoniennes, puis sous la Restauration, que nous conduit l’auteure en compagnie de son héroïne : une femme hors du commun, qui de la Grande Révolution à celle de 1848, ne cesse de se battre contre la fatalité pour elle et les siens et les mène vers la révélation d’un secret enfoui au fond de vieilles archives.
476 pages / 20 €

Le maître de Ballore
Dans ce deuxième opus, nous retrouvons les deux frères ennemis de Ballore.
Pierre, tout d’abord, enfermé malgré lui à l’aube de ses 16 ans chez les Jésuites à Paris et bien sûr Toinon, guéri de ses blessures et grimpant désormais tous les échelons pour seconder leur père. La Révolution de 1848 est là cependant, insidieuse, semeuse de morts dans un Paris en ébullition où l’Empereur Napoléon III va devoir faire face aux troubles de la rue, aux barricades, aux miséreux hantant les vieux murs de la capitale et surtout au machiavélisme de Pierre Berthier de la Fare. Pierre, en effet, est devenu l’un des pires cauchemars de la police impériale, mais aussi celui des gens de Ballore qui sont dans l’incertitude du devenir de l’enfant prodigue dans ce Paris de misère. Pierre n’a qu’une seule idée en tête : se venger de Toinon et de ceux qui sont responsables de son éloignement du domaine !
Toinon, devenu le maître incontesté de Ballore, mène le domaine vers sa plénitude et y trouvera l’amour ! Mais cette vengeance est là, latente qui, petit à petit, se fait jour, venant de tous les côtés tandis que chacun tente de mener sa vie selon les événements extérieurs… Un nouveau personnage fait son apparition, « Cœur en Joie », qui amènera sa verve, sa gouaille et jouera un rôle essentiel auprès de Toinon pour conserver ce magnifique domaine que l’industrialisation va grignoter. Il aidera Toinon et les siens à lutter contre cette épée de Damoclès que le frère ennemi fait peser sur Ballore. Enfin, la guerre de 1870 tombe sur la province et le pays, apportant elle aussi son lot de désolations, mais également une révélation qui bouleversera les gens de Ballore.
432 pages / 20 €

Le roman vrai de Claude Arnold
Claude Arnold est né à Gerbéviller (Duché de Lorraine), le 31 mai 1623 en pleine guerre de Trente Ans (1618-1648). Il perd sa mère en 1632 et se retrouve bientôt avec une marâtre qui ne lui plaît guère. À peine âgé de douze années, pour échapper à cette emprise et chercher du travail, il prend la route et se retrouve à Munster, en Alsace, où il est recueilli par les moines de l’abbaye catholique de Munster…
Ainsi débute la vie trépidante d’un jeune Lorrain devenu Alsacien, en ayant appris le dialecte pour se fondre dans la population. Devenu adolescent, et ayant appris, auprès de ses bienfaiteurs, le métier de « marcaire », il devient homme de confiance des abbés et redressera plusieurs de leurs fermes abbatiales défaites par la guerre, l’invasion des Suédois et des Lorrains que pourchassent les Français de Louis XIV.
Claude rencontre l’amour en la personne de Marie, jolie petite Alsacienne qu’il croise par le hasard des fêtes sur les montagnes où il garde ses troupeaux et fabrique le fromage de Géromé… Marie est la fille du puissant maire seigneurial d’un petit village de la vallée de Saint-Amarin… et ce Lorrain n’est guère apprécié dans le village…
C’est à leurs aventures vécues que vous convie l’auteur, dans une Lorraine et une Alsace bouleversées par cette terrible guerre, ayant retracé leur histoire au travers des actes, documents divers (baux, inventaires et de nombreuses recherches), pour vous faire traverser le temps en compagnie de personnages attachants et volontaires, ancêtres de la grande famille Arnold de Kruth.
132 pages / 14 €

Les gens de Ballore
Dans ce troisième et dernier opus de la saga de Ballore, nous retrouvons, bien sûr, tous les personnages bien connus de ce vaste domaine… Mais aussi Sylvain, neveu de Toinon, et sa course folle dans le Paris du XIXe siècle, pour tenter de retrouver cette mère ayant dû l’abandonner après lui avoir donné le jour. La retrouvera-t-il ? Nous nous replongeons aussi dans le petit monde des « Gens de Ballore » se débattant contre l’industrialisation galopante, de cette fin de siècle grignotant les terres cultivables qui jusqu’alors faisaient la fierté de ses habitants.
Le monde avance, les situations se font et se défont au gré des événements. Les mines de charbon perturbent, pour une grande part, la vie du domaine. De fâcheux moments se déroulent alors pour les uns ou les autres. De nouveaux personnages font leur apparition, d’autres disparaissent… Mais Toinon, le vieux maître du domaine tient toujours les rênes de ce magnifique Ballore, ne renonçant en rien à ce qui en faisait sa fierté.
Suivez leurs aventures, aussi passionnément que pour les premiers tomes de cette saga, que l’auteure, arrière-petite-fille et petite-fille de mineur, dédie à toutes ces « gueules noires », au travers de ses aïeux, mineurs de fond du pays montcellien.
244 pages / 18 €

Ninon de Lenclos
Courtisane, libertine, musicienne, tenancière de salon, Ninon de Lenclos a connu les plus grands noms de son époque : le cardinal de Richelieu, Lully, Molière, Charles Perrault, Scarron, Saint-Evremond, le jeune Voltaire, la marquise de Maintenon. Sa manière de vivre débridée lui a valu de nombreux ennemis, à commencer par Anne d’Autriche, qui la fit emprisonner. A travers la plume de l’auteur, découvrez la vie hors-norme de cette femme qui a eu les hommes les plus puissants du royaume à ses pieds. Revivez la Fronde, l’affaire des poisons, les intrigues à la Cour, l’apparition du Masque de fer.
210 pages / 18 €

Victor-Thérèse Charpentier d'Ennery
Victor-Thérèse Charpentier d’Ennery fut un gouverneur colonial à nul autre pareil. Nommé au poste, où il débutera sa carrière, par le roi Louis XV, il servira pendant de longues années la royauté, tout d’abord à la Martinique, puis les Îles sous le vent comprenant la perle des Antilles, Saint-Domingue et ce qui deviendra Haïti. Sur l’île de Saint-Domingue, il fondera même le petit lieudit « d’Ennery » en la ville de Marmelade en plein ouest d’Haïti. Un monument à sa mémoire y demeure toujours, malgré les aléas du sol. Né en 1732, il décèdera en 1776, bien trop tôt, n’ayant pu assumer la tâche qu’il s’était imposée et que le roi Louis XVI, succédant à son grand-père, lui avait confiée.
C’est à un parcours romancé de sa vie palpitante que vous convie l’auteure avec une documentation fouillée puisée au sein des archives d’Outre-Mer, y ajoutant les informations émanant de la nécrologie de son héros, tout en y insérant quelques passages romancés pour combler ceux restés dans l’ombre de l’Histoire.
Préface de monsieur Jean-Pierre Borges, ancien maire d’Ennery.
208 pages / 18 €

Un aristocrate dans la tourmente
Paul Mathurin François Chéreil de la Rivière naît dans une riche famille bretonne en 1767. Son père occupe la lourde charge de président de la Chambre des Comptes de Bretagne. Sa mère, quant à elle, se lance dans le commerce sur les conseils de ses cousins Pinczon du Sel qui ont fait fortune dans les colonies.
Au contact de ses cousins, le jeune Paul se met à rêver lui aussi de voyages et d’aventures. Pour l’heure, il entre chez les Jésuites à l’âge de 10 ans où il effectue sa scolarité avec François-René de Chateaubriand, lequel deviendra célèbre des années plus tard. Lorsque son père décède, sa charge de président de la Chambre des Comptes de Bretagne est reprise par Jean-Paul, le frère de Paul.
A force d’insistance, Paul obtient l’autorisation de partir sur les mers avec son cousin Auguste pour l’île du Dodo. Cette première expérience ne sera pas une réussite. Cela n’empêchera pas Paul de repartir pour l’Isle de France (aujourd’hui île Maurice) avec son épouse Thérèse dans l’espoir de faire fortune. Las, la Révolution française éclate en 1789, bouleversant la France et le monde.
182 pages / 18 €

Christian Biteau
Le triangle rose
Le Triangle rose est une histoire d’amour frontalière entre deux hommes, un Allemand et un Français, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, jusqu’en 1945.
Un roman basé sur les conditions de vie réelles des déportés dans le camp de concentration d’Oranienburg-Sachsenhausen, au nord de Berlin.
Un témoignage sur la déportation des homosexuel(le)s et des autres minorités.
Un hommage à toutes celles et tous ceux qui ont souffert de discriminations.
140 pages / 14 €

Albert Bueno (2 titres)
La couleur du safran
« Raconte ce secret de famille à Enrique et demande-lui de me pardonner et de retrouver celui ou celle qui est son demi-frère ou sa demi-soeur. »
Après la découverte d’une lettre qui ne lui était pas vraiment destinée, retrouvée par hasard dans une maison ancienne en cours de restauration, le nouveau propriétaire s’interroge. Cette lettre contient une révélation, un secret de famille. Un enfant illégitime est né dans le secret, est-ce une fille, un garçon ? Le père ne le sait pas. Vont-ils un jour se retrouver ?
Celui qui a retrouvé cette confession nous plonge dans cette histoire de famille, dans ce passé, traversant la guerre d’Espagne, l’exode des réfugiés politiques vers la France. Cette histoire qui se déroule dans le Tarn se croise avec celle des réfugiés économiques espagnols et avec celle du narrateur. Celui-ci nous entraîne de Sainte-Croix à Carenas en passant par Port-de-Bouc, Barcelone, Saragosse et Albi. Des lieux émaillés d’épisodes tragiques de la guerre d’Espagne ou des points de chute pour ces Espagnols, qui, un jour, ont dû fuir leur patrie, rongés par la misère ou la dictature et adopter un nouveau pays : la France.
210 pages / 15 €

Sangria
Lundi 26 avril 1937, la guerre d’Espagne s’étend dans tout le pays. Ce jour-là, Guernica, ville basque de six mille habitants, est bombardée par l’aviation allemande, appuyée par l’aviation italienne.
Pablito, seize ans, va vivre ce bombardement, fuir sa ville natale, meurtrie, éventrée, pour se réfugier à Bilbao puis Barcelone. Il laisse son père, combattant républicain, et sa mère infidèle. Sa fuite effrénée le conduit à Paris où il s’imprégne à tout jamais de la toile de Picasso, peinte à l’occasion de l’exposition internationale des Arts et Techniques dans la vie moderne de Paris de 1937, toile commandée par la République espagnole.
A bord du paquebot Le Normandie, il rejoint New York et enfin Cuba. Sa revanche, il la tient : la révolution cubaine. Au cœur de ce soulèvement, ce héros inconnu, sans grade, nous fait vivre son engagement. Qu’adviendra-t-il de ses idéaux, de cette révolution ? Après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro, comment Pablito réagira-t-il ? Retrouvera-t-il son père ?
236 pages / 15 €

Anne Cabrol
Vernissage et crustacé
Anna, 45 ans, mère de quatre enfants, finalise son exposition de peintures. Alors qu’elle s’apprête à poster les invitations pour son vernissage, elle apprend qu’elle souffre d’un cancer du sein.   
Entre deux résultats médicaux, elle a la vision brutale d’un musée virtuel. Les toiles de son exposition en habillent les murs. Ce lieu chimérique devient son plus grand allié et son univers pendant près de neuf mois. Elle s’y rend en unique spectatrice, à chaque fois que la véhémence de l’épreuve est insoutenable. Les toiles aux parfums d’iode sur l’univers de la pêche qu’elle avait peintes se mettent à retracer les épisodes heureux ou regrettables de sa vie, à la cadence imposée par ce vulgaire crabe. Son « étrille » selon son appellation poétique. Ses tableaux ne sont plus que le reflet de son âme…
Au rythme d’un journal, Anna joue avec l’interprétation de ses toiles, découvre, fait découvrir le difficile parcours du traitement du cancer du sein, et expose sa solution pour le vivre du mieux possible.
224 pages / 18 €

Catherine Denninger (3 titres)
A la place du fils
En 1812, la conscription bouleverse la vie tranquille du château des de Plessis. Jean, héritier du nom, fils indolent et chétif, ne pourra jamais survivre à l’épreuve de la guerre... Qui donc pourrait le remplacer sinon Vincent Gautier, le fils de leur gouvernante et le frère de lait de leur fille Constance ? Ses proches se désolent de ce marchandage, mais Vincent peut-il refuser ce remplacement ?
À 18 ans, il devient soldat de Napoléon et, avec ses nouveaux compagnons, Guillaume, Gildas, Loïc et Corentin, il entreprend la longue et épuisante marche vers Moscou. Mais le cours des événements sera bouleversé par sa rencontre inattendue avec une famille juive réfugiée dans la forêt lituanienne…
274 pages / 18 €

La conspiration des maudits
Le mariage inattendu de Katell avec Frémont plonge Danglois dans le désespoir. Il décide alors de participer, avec son ami Saulieu, à la grande expédition scientifique en Egypte mise sur pied par Bonaparte.
Deux ans plus tard, Saulieu et Danglois rentrent en France. Ce dernier, toujours amoureux de Katell, est plus que jamais décidé à la reconquérir. Dès leur arrivée à Paris, ils apprennent que Frémont occupe désormais un poste important auprès du Premier Consul Bonaparte. Ce dernier l’a nommé responsable de tous les préfets sur le territoire.
Cadoudal ne renonce pas à éliminer le Corse, aussi un nouveau complot se préparerait à partir de la Bretagne. Frémont reçoit l’ordre de s’y rendre. Mais c’est sans compter sur de redoutables conspirateurs, aussi amoraux que cyniques, qui intriguent au sein du pouvoir parisien... Ils enlèvent le fils de Katell et de Frémont afin d’empêcher celui-ci de se rendre en Bretagne.
214 pages / 18 €

Une retraite si tranquille
« Dupontel, comme le fameux, mais son prénom, c’était Alphonse. Alphonse “la défonce”, baptisé ainsi par ses potes de la Légion. Alors lui, le soldat, jamais il ne se laisserait faire par cette saleté de vieillesse. Pas à bientôt 75 ans, alors qu’il sentait ses forces revenir peu à peu ! »
Et ce n’est pas Marianne Lubec qui dira le contraire… Mais, « où est Marianne ? » s’inquiète Alphonse quand il se réveille d’un coma à l’hôpital de Dax, à 700 km de la maison de retraite du Var où il résidait ? « Marianne… Mais, qui est Marianne ? » demande sa nièce, à son chevet…
De Lorient, sa ville natale, à Dax, un autre parcours du combattant attend Alphonse pour comprendre son destin bouleversant…
280 pages / 18 €

Francine Labeyrie (2 titres)
Ici on s'honore du titre de citoyen
Dix ans après le dénouement de l’affaire des gerbes soufflées, nous retrouvons Julienne et Denis, les quévaisiers feuillantins des monts d’Arrée, en 1788. Face aux remous politiques nationaux dont ils ne soupçonnent pas encore les conséquences, quels vont être leurs comportements et leurs choix ?
La Révolution va secouer leurs vies et redessiner leurs destins. Suivant leurs pas et ceux de leurs proches, nous les regardons participer à sept ans de notre Histoire, entre La Feuillée, Carhaix et Paris.
212 pages / 18 €

Les gerbes soufflées
En 1775, au pied des Monts d’Arrée, les paroissiens de La Feuillée se révoltèrent contre la levée abusive de la dîme. Cette fronde enclencha une procédure criminelle à la sénéchaussée de Châteauneuf du Faou, qui dura trois ans, au cours de laquelle plusieurs Feuillantins furent accusés, dont trois emprisonnés fers aux pieds.
Les gerbes soufflées racontent cette histoire, à travers le regard d’une jeune fille, Julienne Bronnec, qui décrypte pour le lecteur les articulations de cette affaire. Cette Feuillantine nous entraîne à partager les événements et les épreuves de sa vie qui s’enroulent autour des années du procès, permettant ainsi de découvrir comment les quévaisiers de la Commanderie Hospitalière de La Feuillée vivaient à cette époque.
Ce roman est construit à partir d’archives et de recherches historiques. Il tente de donner une évocation vivante mais aussi exacte que possible du contexte réel. L’affaire des gerbes soufflées était oubliée, elle est ainsi révélée dans son intégralité.
282 pages / 20 €

Erine Lechevalier (2 titres)
Le phare des amants
Écosse, 1860. Camille, jeune archéologue-paléographe française, hérite de biens immobiliers dans le sud-ouest de l’Écosse. Elle quitte tout pour s’installer là-bas.
En se promenant sur l’unique chemin qui surplombe le littoral, elle perd l’équilibre et tombe sur les rochers. Blessée, la jeune femme n’a d’autre choix que de rester confinée dans sa nouvelle demeure pour soigner ses blessures. Elle en profite pour la visiter et découvre le grenier où sont entassés quantité de meubles et autres bric-à-brac.
Un très vieux coffre suscite son intérêt. Pourtant, il ne contient que de vieux vêtements. Intriguée par ses dimensions, elle réalise qu’il possède un double fond.
La jeune femme fait une incroyable découverte.
240 pages / 18 €

Les falaises du souvenir
Irlande 1857. Animés par la passion des chevaux, Andrew et Màirìn décident de créer un haras où les plus beaux spécimens pourront se reproduire. Capitaine au long cours, le jeune homme décide de faire un dernier voyage en France où il est persuadé qu'il y trouvera les meilleurs pur-sang. Mais les semaines passent et Andrew ne revient pas. Confiante, elle l'attend, scrutant l'océan du haut des falaises. Quand soudain, des pêcheurs retrouvent dans leurs filets, des débris de bois, Màirìn est effondrée. Elle ne veut pas croire que ce sont ceux du navire d'Andrew. Arrivera-t-elle à lui survivre, trouvera-t-elle la force de poursuivre seule l'oeuvre entreprise ?
254 pages / 18 €

 

DOCUMENT
Gilbert Abas
Les coups tordus des services secrets français
« C’est ne rien comprendre que d’accuser les services de renseignements de faire dans l’illégalité. Bien sûr qu’ils font dans l’illégalité. Ils ne font même que ça ! Parce que pour les actions légales, l’État a suffisamment de fonctionnaires, de diplomates, de militaires, de juges, de policiers… Si tous les États du monde entretiennent des services spéciaux, c’est pour pouvoir faire des opérations spéciales, c’est pour pouvoir s’affranchir de la légalité et des engagements internationaux ». Cette déclaration de l’ex-responsable de la DGSE, Alain Chouet, est très explicite ! Lorsqu’il surenchérit avec la révélation suivante : « Notre job était de présenter aux politiques la gamme complète des possibilités d’intervention, jusqu’à l’élimination physique si nécessaire », on comprend pourquoi la Ve République a pu être le terreau idéal des « coups tordus » effectués éventuellement par les services secrets français tels que DGSE, DRM, DPSD, DCRI (ex-DST et RG) et DNRED.
La « main rouge », constituée de policiers, d’anciens militaires et de voyous, était devenue la machine à tuer des services secrets français, le bras armé clandestin de l’État, destiné à éliminer toutes tentatives de contre-pouvoir.
L’auteur, officier de police des RG à la retraite, évoque dans ce livre quelques cas médiatisés qui se sont produits pendant sa carrière, en animant ses réflexions grâce à son expérience personnelle et en cherchant constamment à trouver une réponse rationnelle à toutes les questions qui demeurent, du fait de la « raison d’État » ou du « secret d’État », toujours sans solution vraisemblable à ce jour. D’Action Directe à l’affaire Merah, il aborde entre autres les suicides équivoques de François de Grossouvre, Robert Boulin, Akim Rouichi, André Rigault, puis les meurtres suspects du prince de Broglie, Mehdi Ben Barka, Stevan Markovic, François Duprat, Joseph Fontanet, Pierre Goldman, le pasteur Doucé, Jean-Pascal Couraud et enfin l’attentat de Merah.
392 pages / 20 €

Madeleine Arnold-Tétard
Petite histoire des rues de Meulan
Voici une nouvelle contribution à l’histoire de Meulan revue et augmentée de quelques informations qui n’apparaissaient pas dans la version de 1997 de la Petite histoire des rues de Meulan de Madeleine Arnold-Tétard.
Il y a près de quarante ans de cela, Madeleine Arnold-Tétard posait ses valises dans notre région. Passionnée par sa ville d’adoption, Meulan, et ses vieilles rues, pierres, monuments, elle s’est mise à l’ouvrage, étudiant tous les épisodes qui ont fait l’histoire de la cité au travers des archives de la commune dont elle fut pendant près de vingt ans conservateur. Aujourd’hui retraitée de la Fonction publique, elle continue de nous raconter « Meulan » avec encore plus d’acuité et de passion.
Elle a rassemblé une riche documentation et, avec cette nouvelle édition sur l’histoire des rues, ruelles, chemins, places et quais de Meulan, elle ajoute une nouvelle page à toutes celles déjà écrites par ses soins sur l’île du Fort, les édiles de Meulan et dernièrement l’histoire des monuments religieux de la ville, suivant en cela les traces de ses aînés et non des moindres : Edmond Bories, Émile Houth et Marcel Lachiver.
Gageons que le meilleur accueil sera réservé à ce nouvel opus reprenant, dans ses grandes lignes, l’édition de 1997 qu’elle a remise au goût du jour, développant plus particulièrement certains des points restés dans l’ombre, version augmentée de trois nouvelles rues avec des iconographies pour certaines inédites.
122 pages / 12 €

Marceau Doussot
Paysans d'une vie, soldats d'une guerre
Ce livre relate des événements vécus de 1914 à 1918 par des paysans originaires de l'Aube, mobilisés et envoyés sur le front, loin de leurs terres. Vivez la Grande Guerre vue du côté de simples soldats, mais aussi les conséquences de ce conflit sur leur famille et leur village, de la réquisition de leurs chevaux à la difficile réintégration des combattants valides et des gueules cassées.
Véritable photographie historique de la Première Guerre mondiale, Paysans d'une vie, soldats d'une guerre revient entre autres sur les taxis de la Marne, les conditions de vie dans les tranchées, les attaques, les permissions, les conditions climatiques, les corvées de soupe, etc.
324 pages / 18 €

Etienne Dupont
Les corsaires chez eux
J'ai tout simplement tenté de faire revivre un peu les corsaires de Saint-Malo, plus particulièrement ceux qui opéraient de 1680 à 1730. Qu'étaient le commerce et le négoce entre ces dates ? Comment vivaient les capitaines-marins, les négociants et les armateurs, à la fin du règne de Louis XIV ou au commencement de celui de Louis XV ? Quels étaient leurs mœurs, leurs habitudes, leurs sentiments religieux et patriotique, l'esprit qui les animait envers le roi ? Que savons-nous de leurs hôtels et de leurs logis ? Quelle était leur attitude à l'égard de leurs équipages et de leur personnel domestique ? Trouve-t-on chez eux des escrocs et des aigrefins ? Quels furent, à l'apogée de la gloire et de la fortune de Saint-Malo, les principaux monteurs ou brasseurs d’affaires ? Quels furent les châtiments de ceux qui se montrèrent rebelles au roi ?
Voilà autant de questions auxquelles j'aurais bien voulu répondre. Il appartiendra au lecteur de dire si j'ai approché un peu d'un but que je n’ai jamais eu l'ambition d’atteindre.
Etienne Dupont
134 pages / 13 €

Bertrand Vilain
L'affaire Seznec : nouvelles révélations
Guillaume Seznec a été condamné au bagne en 1924 pour avoir assassiné son ami Pierre Quéméneur lors d’un voyage à Paris. Ce voyage avait pour but de participer à un trafic de véhicules de la marque Cadillac vers la Russie. Ces automobiles avaient été laissées par les Américains après la Première Guerre mondiale. Seznec a toujours clamé son innocence. Il y a eu de nombreuses demandes de révision. La dernière en date a été rejetée par la Cour de cassation en 2006. Le cadavre de Pierre Quéméneur n’a jamais été retrouvé à ce jour.

Un Américain, spécialiste de l’automobile ancienne, Albert Baker, et un Finistérien, Bertrand Vilain, ont investigué sur l’affaire Seznec en partant de la Cadillac type 57. Après avoir étudié des documents inédits, ils apportent plusieurs faits nouveaux jamais publiés qui éclairent sous un jour pour le moins surprenant toute cette affaire. Ils démontrent qu’un vaste trafic de Cadillac n’a jamais eu lieu entre la France et la Russie soviétique. Les auteurs indiquent aussi très simplement que Seznec, sur le chemin du retour, n’a pas dit toute la vérité sur son emploi du temps. Si la police n’a pas retrouvé de cadavre, c’est qu’elle n’a peut-être pas cherché au bon endroit...
214 pages / 15 €

 

BIOGRAPHIE
Michael Duguay
Jean-Michel Jarre
Avant la sortie de l’album Oxygène, seules quelques personnes s’intéressaient aux synthétiseurs et à ce qu’on appelait alors la musique électro-acoustique. Avec Oxygène, Jean Michel Jarre révolutionne les ondes et popularise un nouveau genre : la musique électronique.
Secondé par Michel Geiss et la Jarre Team (Dominique Perrier, Francis Rimbert, Sylvain Durand, Frédéric Rousseau, Guy Delacroix, Jo Hammer...), Jean Michel crée dans son studio de Croissy des sons et des albums qui séduisent des millions de personnes à travers le monde (80 millions d’albums vendus).
Le 14 juillet 1979, Jean Michel Jarre et son producteur Francis Dreyfus proposent un concert expérimental place de la Concorde à Paris, spectacle qui mêle musique, lumière et pyrotechnie. L’affluence est du jamais vu : 1 million de spectateurs. Le concept des Villes en concert vient de naître.
De Houston à Monaco, de Moscou aux docks de Londres, des millions de personnes assistent aux concerts de Jean Michel Jarre.
Cette biographie revient sur la carrière du musicien français le plus connu à l’étranger.
254 pages / 20 €

Michel Forcheron
Michel de Georges Bayard
Michel Forcheron vous invite à découvrir ou redécouvrir la série Michel, imaginée par Georges Bayard.
Dans ce livre, vous saurez tout sur la série : les personnages, les histoires, le contexte de l’époque, ainsi qu’une biographie de l’auteur.
298 pages / 15 €

Yvon Saint
Thierry Olive, de l'ombre à la lumière
Thierry, c’est un gars de la campagne tout simple, comme il en existe des milliers.
Il est né en mars 1968 dans une petite commune du Centre Manche où ses parents étaient fermiers. Peu doué pour les études, mais passionné par le travail sur la ferme, il veut devenir agriculteur dès l’enfance.
Garçon vacher à l’âge de 13 ans, il est formé à la dure par des patrons bourrus et exigeants et apprend toutes les facettes du métier sur le pré.
Sans diplômes, mais avec un courage exemplaire et beaucoup de persévérance, il monte sa propre exploitation.
Secoué par de multiples drames personnels, il rebondit toujours et à 45 ans, devient la coqueluche de la France entière par la magie d’une émission télé, un « docu-réalité » diffusé sur M6.
C’est cette vie et cette aventure de Thierry, tout surpris d’être devenu la vedette de l’été 2012, grâce à sa bonhomie, son naturel 100% bio et sa faconde si personnelle, que l’auteur nous raconte. Dans un climat bien morose, c’est un conte de fées moderne vécu en direct qui a ému et fasciné des millions de téléspectateurs.
Une leçon de simplicité, de ruralité, d’optimisme et de joie de vivre…
106 pages / 12 €

 

EDITION
Docteur Watson (2 titres)
Chroniques sur l'édition
De 2007 à 2013, le site docteur-watson a rassemblé des chroniques, des chiffres et des news sur l’édition.

Cet ouvrage contient une sélection des chroniques. Celles-ci abordent les thèmes suivants :
• imprimeurs (recherche, démarchage, tarifs)
• auteurs (droits d’auteurs, contrats, relations)
• libraires (retours, remises, impayés, commandes)
• diffuseurs (recherche, diffusion de catalogue)
• distributeurs (recherche, mise en place)
• correcteurs (tarifs, logiciels de correction)
• numérique (distributeur, fichiers)
• comptabilité (gestion, TVA, Agessa)
• médias (salons, journalistes, réseaux sociaux)

Des chroniques sont inédites (la Sofia, comment illustrer une couverture à moindre coût, le nouveau contrat d’édition à l’ère du numérique, etc.).

En bonus, vous trouverez également les réponses apportées aux questions posées par des internautes à propos de la création ou de la gestion d’une maison d’édition.
168 pages / 16 €

Créer une maison d'édition
Cet ouvrage est destiné à celles et ceux qui souhaitent monter leur maison d’édition ou s’auto-éditer. Le livre se compose de quatre parties.
Partie I : La création de la maison d’édition
Le choix de la structure juridique (auto-entrepreneur, association, EURL, SARL, entreprise individuelle), le CFE, la TVA, etc.
Partie II : La gestion de la maison d’édition
Le référencement sur les bases de données, le catalogue, la diffusion-distribution, les manuscrits, comment estimer le point mort, comment calculer le montant des droits d'auteur, le livre numérique, les hubs littéraires, les obligations de l’éditeur, le contrat, etc.
Partie III : Auto-édition : publier et éditer son livre
Demande d’ISBN, l’imprimeur, etc.
Partie IV : Annexes
Loi Lang, code de la propriété intellectuelle, protocole Cahart, exemple de proforma, etc.
Cette nouvelle édition revue, actualisée et augmentée, contient de nouveaux chapitres, des exemples de contrat d'édition et de devis d'imprimeurs.
236 pages / 18 €

Commandes et proposer vos manuscrits

COMMANDES POINTS DE VENTE

Pour les professionnels, nos livres sont accessibles via expressediteur.com ou par Dilicom gencod expressediteur 3019000307504

***
Commande directe auprès de la maison d'édition via Dilicom gencod Coëtquen 3012422170015
ou par mail : coetquenweb@wanadoo.fr

 

COMMANDES PARTICULIERS

Commandez par courrier (règlement par chèque) ou réglez par carte bancaire sur le site via Paypal

Les frais de port sont de 1 centime (à ajouter au total de votre commande si vous réglez par chèque). Le calcul des frais de port est automatique si vous réglez par carte bancaire.

 

FACEBOOK

Rejoignez la page Facebook de la maison d'édition
en cliquant sur ce lien.

Vous y trouverez :
- les annonces de précommandes
- des articles de presse
- des photos
- une boutique

 

PROPOSER VOS MANUSCRITS

La maison d'édition recherche des textes pouvant figurer dans l'une de ses six collections. Plus d'informations sur cette page.

 

Pour contacter les auteurs et suivre leur actualité (site internet, page Facebook)

Gilbert Abas (page Facebook)
Madeleine Arnold-Tétard (page Facebook)
Chantal Bauwens (page Facebook)
Christian Biteau (page Facebook)
Albert Bueno (page Facebook)
Anne Cabrol (site internet)
Catherine Denninger (page Facebook)
Joëlle Carbonnier (page Facebook)

Christian Drillaud (page Facebook)
Jamel Khermimoun (page Facebook)
Erine Lechevalier (page Facebook)
Bernard Méhaut (site internet)
Benoit Morisset (site internet)
Sandra Noël (page Facebook)
Jean-Louis Nogaro (page Facebook)
Laurent Pocry (page Facebook)